Venez combattre dans un RPG Naruto
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Entrainement Deidara

Aller en bas 
AuteurMessage
Deidara
Akatsuki
Akatsuki
avatar

Messages : 222
Date d'inscription : 27/10/2011

Feuille de personnage
Equipiers: Uchiha Itachi
Expérience:
430/500  (430/500)
Technique:

MessageSujet: Entrainement Deidara   Mer 4 Jan - 18:51

Et voila que dans mon obscurité se dressait la bête dont je rêvais. Aussi grande longue que l'immensité le permet, gonflée par une animosité des plus terrifiantes, sauvage et fauve, ce qui remuait devant moi était aussi impressionnante que resplendissante d'ingéniosité et de beauté. Je ne bougeais plus, je ne la controlais plus, rien ne m'était autorisé, tout m'était interdit, je n'osais plus respirer. Cette sculpture était terrifiante, la quantité de chakra qu'elle demandait était aussi gargantuesque que ce monstre, elle engloutissait, elle gobait tout sur son passage, toute la réserve d'argile de Deidara était en train d'y passer, cette vision était cauchemardesque il fallait que je fasse quelque chose. Voila ce qu'il arrive quand nous devenons trop généreux, après l'avoir nourri de toute mon essence v'la qu'elle se mettait à penser d'elle-même, sa condition ne semblait pas lui plaire.

"Soumets-toi! Je suis ton divin créateur! Tu ne peux te retourner contre celui qui t'a mis au monde! SOUMETS-TOI MAINTENANT! Ton destin est entre mes mains et ne tiens qu'à un claquement de doigt!"

La créature semblait encore plus en colère, le songe de Deidara ne prendra jamais réalité, son nindo de donner la vie par son art est un échec ; une fois de plus... Elle avait tout pourtant, son corps était parfait malgré les quelques difformités après sa dernière mutation. C'était fini ou plutôt il fallait en finir. Son mal saisi, pincement au coeur, déchirement de son âme, psyche hurlait de toutes ses forces.

"Je suis désolé, ma Galatée"

Il se reprit en main, ses mains tremblaient, son corps palpitait, ses larmes coulaient et cassant le silence d'un cri aussi désespéré que rempli par la vigueur de celui qui réussira, on entendit.

"KATSU"

Le décor s'éclaira, nous étions dans une clairière, ou plutôt une clairière artificiel soit un endroit abrité dont le décor était crée de toutes pièces, celui-ci était aussi blanc que fut la bête. Tout se mit à fondre, l'explosion n'avait laissé aucun trace sur le sol. Du plafond sortit un stalactite qui vint s'écraser près de la chevelure blonde, il s'assit sur ce même accident - qui était devenu entre temps une chaise - . Tout semblait remuer autour de lui, tout l'observait avec le même soucis de l'esclave envers son maître. La salle argileuse, tel était le nom de ce lieu, tel était le nom de ce chef d'oeuvre mi-organique mi-sculpture. Les yeux de la salle attendait que leur auteur se manifeste en expédiant de son chakra et crée à nouveau une sculpture de glaise.

"Où êtes vous dieux? Où êtes vous artisans d'Occident? Où êtes vénéré Pygmalion."

Sur ces mots, il tomba au sol et ses mains semblèrent inertes, à jamais abandonné à ne donner que la mort, elles vomiront des faucheuses d'argile à tout jamais. Il se laissa porter par les vents environnants tout en continuant de sculpter, il fallait arriver à un résultat parfait un jour où l'autre. Le sol se ravala pour former un lit d'argile, l'avantage de cette salle est qu'elle se modelait selon la volonté de Deidara, elle succombait à ses moindres désirs, à ses moindres besoins, une soumission des plus tragiques quand l'on est à la recherche de la découverte de l'art.

Le temps passait, les pendules d'argile continuait de sonner le tic, le tac, le tic, le tac et le jeune nuke-nin continuait de s'entrainer à créer la vie, à créer l'illusion de la vie mais rien n'y fait tout semblait inerte. Il fondait à nouveau en larme, il se décevait lui même tout en gardant toujours cet espoir de créer cet être parfait.

"Que peut-il manquer à la vie pour se faire? Quel est le dernier ingrédient? Tout est ici, rien n'est absent."

Plus il parlait plus les heures s'effilaient en laissant place, en laissant avancer la mort qui, un jour, prendrait notre cher ami. Voila le destin de tous, laissait cette, cette * vous cueillir et vous réenterrer dans son monde afin que vous bouffiez les pissenlits par la racine. Voila notre destination finale. Et pourquoi cette soumission? Tout ça parce que deux imbéciles se sont unis pendant quelques heures pour condamner le fruit de leur chair, nous mourrons tous à commencer par Deidara mais tous mourrons. La vie est vaine souviens t-en, un jour tu redeviendras poussière, mais une chose échappe à cette règle des plus affreuses à lire et entendre, une chose! UNE CHOSE ÉCHAPPE, UNE SEULE CHOSE PERMET DE NOUS SURVIVRE! Nous le savons aussi mais peu le comprennent, cette chose est l'art. Ce fruit que nous laissons derrière nous pour montrer à ce monde que nous l'avons foulé avant de nous laisser remporter de là d'où l'on venait.

Malgré cela tout est éphémère, un jour ces pyramides disparaitront dans un chaos incontournable, un jour la terre disparaitra et malgré tous nos efforts pour avoir essayé de survivre à notre vie, à notre mort attendu, nous disparaitrons à jamais pour ne laisser que la poussière de ce que nous fûmes.

Deidara achevait ses oeuvres, il partit se coucher.

"Tel est le souhait de mon impuissance."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Entrainement Deidara
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» entrainement de Shinji
» [ENTRAINEMENT] Tamashi no Kyoumei. Comment ? Avec qui ? Tout ce que vous voulez savoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Souvenirs :: Salle d'entrainement-
Sauter vers: